mercredi 10 octobre 2012

UNE PRÉSENTATION SOMMAIRE DU BLOG


Joueurs de flûtes guidar à Guider
La mosaïque des peuples qui occupent de nos jours les territoires du Nord Cameroun possède une histoire, des réalités tant socioculturelles qu’anthropologiques qui lui sont propres. Seulement, ces dernières (histoire, réalités sociale, culturelle et anthropologique) sont révélées par la tradition et la voie orales ; ce qui fait que peu de détails sont donnés sur les éléments matériels et culturels de la vie quotidienne de ces peuples. Et il importe dès lors de penser à une transcription écrite de ces réalités. C’est d’ailleurs à cette tâche, à savoir celle de faire autant que possible une exposition et une présentation, pour être précis, du peuple Guidar ou Kaɗa (un peuple du Nord Cameroun et de la région du Mayo Kebbi au Tchad) dans tous ses contours (histoire, culture, us et coutumes, philosophie, tradition, techniques, religion, etc.), qu’est voué ce blog. 
Il s’agit donc pour nous d’ouvrir une plate forme de réflexion sur la toile ; celle-ci dont le principal objectif est de se focaliser sur les éléments rentrant  dans la définition de l’identité du peuple guidar ; ceci en faisant de temps en temps, si nécessaire, un détour par les éléments participant aux aptitudes culturelles, technologiques et économiques à maîtriser l’environnement où ses membres se sont installés.
Aussi faut-il souligner que « Ɗiy na Kaɗa », projet tout d’abord à titre personnel et volontaire, pourrait constituer par la suite un lieu de partage sur la culture des Guidar, leur actualité (notamment les grands fora et les événements culturels ), leur dynamisme, etc.
Dans une telle logique de promotion, nous pensons pour ainsi dire aux contributions de tout un chacun de façon générale, et celles des Ɗiy na Kaɗa  à travers le monde en particulier.
Et permettez-moi de finir par ce proverbe guidar :
«Ɗəf ketərgən awəsla biyin ba »
(On ne peut porter une toiture tout seul).

N.B. : Pour les contributions en texte bien vouloir envoyer l'extrait à l'adresse                      
           toumbapatale@gmail.com

Merci !
Toumba Patalé Christian